Espace Géo-Numérique / FIG de Saint-Dié-des-Vosges – 4 au 6 octobre 2019

 
FIG2019 SalonGeonum2
FIG2019 VC

Les 4, 5 et 6 octobre 2019 avait lieu la 30e édition du Festival International de Géographie (FIG) de Saint-Dié-des Vosges. L’AFIGÉO y était partenaire organisateur de l’Espace Géo-Numérique. Trois jours pendant lesquels les visiteurs ont été invités à découvrir le potentiel issu de la rencontre entre géographie et nouvelles technologies...


Ce premier « Espace Géo-Numérique » a suscité un engouement singulier. Grand public et public initié, élèves, étudiants et futurs étudiants en géographie, tous ont répondu présents au rendez-vous et participé au succès de cette édition inédite. L’Espace Géo-Numérique, situé dans le vaste Espace François Mitterrand, a même acceuilli David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges, et Jean Rottner, Président de la région Grand Est.

L'accueil du public a été facilité par la mise en place de nombreuses animations interactives par les exposants de l'Espace Géo-Numérique :
** une cartopartie sur la Guadeloupe animée par l’Eurométropole de Strasbourg ;
** une chasse au trésor sur QGIS initiée par AgroParisTech ;
** une immersion dans l'univers des drones avec Drone Alsace ;
** une projection dans la construction des villes de demain ;
** le survol de Strasbourg grâce à une maquette 3D, et celui des Antilles grâce à une carte au sol de 9 m² ;
** plusieurs expositions cartographiques et interactives,
** ...

Bandeau exposant 05092019


Pour aller plus loin dans la découverte des données géographiques et de leur potentiel, les visiteurs ont également pu suivre les conférences géo-numériques proposées par un panel d'intervenants (présentations téléchargeables en libre accès) :

** Qu'est-ce qu'un quartier prioritaire de la Politique de la Ville ? De la conception à la visualisation sur le SIG-VILLE
Pierre-Alban BONIN, CGET

** Démonstration d'outil en ligne pour tout savoir sur les mobilités résidentielles de votre territoire
Constance LECOMTE, CGET

** SOFIE : une application de diagnostic sur l’accès à l’emploi des femmes au niveau des intercommunalités
Constance LECOMTE, CGET

** La France au travers des cartes de l’INSEE
Valérie DARRIAU et Odile SOULAS, INSEE

** GéoGrandEst 1 an après, où en sommes-nous ? Les services complémentaires développés
Eric TSCHUDY, DREAL Grand Est, et Guillaume RYCKELYNCK, GéoGrandEst

** GéoGrandEst pour diffuser et réutiliser des données : l'exemple de la cartographie des travailleurs frontaliers
Julien GUÉRARD, SGARE Grand Est, et Marie-Christine SCHOTT, Région Grand Est

** Démonstration des Géoportails transfrontaliers
Lionel KINDERSTUTH, GeoRhena, et Thierry HENGEN, SIG Grande Région

** Le projet SIG 3D de l’Eurométropole de Strasbourg
Philippe SLISSE, Eurométropole de Strasbourg

** L’open data de l’Eurométropole de Strasbourg
Jean-Charles GUIMARD, Eurométropole de Strasbourg

** L’usage des SIG pour la gestion d’un territoire
Jean-Charles GUIMARD, Eurométropole de Strasbourg

** Co-construire des données de référence géographiques
Sébastien WEHRLE, Eurométropole de Strasbourg

** Vis ma vie de Géomaticien
* La géomatique : une communauté, des métiers
Pierre BAZILE, AFIGEO, Pauline LARINIER, Eurométropole de Strasbourg
* La géomatique : les formations et les débouchés
Francis DHEE, ENSG

** Minecraft/Minetest : appréhender le monde par le jeu, et découverte de nouveaux outils pédagogiques sur les risques naturels
François LE CORDIX, IGN

** Restitution de l’atelier « Construisez St Dié-des-Vosges demain dans Minecraft »
en collaboration entre l'IGN, l'ENSA de Nancy et Achencraft

** Caraïbes et risques : les images satellites en réponse aux problématiques locales
Mathilde CASPARD, Icube-SERTIT

** Panorama critique des applications web de (géo)visualisation de flux migratoires
Françoise BAHOKEN, IFSTTAR

** Les drones au service de la géomatique
Tristan FREVILLE, Drone Alsace



Revue de presse :
** Les Quotidiens du Festival (avec un zoom sur l'Espace Géo-Numérique...)
** Le centre-ville de demain imaginé sur Minecraft (Vosges Matin)
** Des projets Minecraft pour revitaliser les arrières de la rue Thiers (Vosges Matin)
** La géomatique gagne de l’espace (Vosges Matin)
*Présentation vidéo de l'Espace Géo-Numérique / Festival International de Géographie 2019

En savoir plus sur les précédentes éditions :
** FIG 2018 - 5 au 7 oct. 2018
** FIG 2017 - 29 sept. au 1er oct. 2017


Déjà la 31e édition du FIG se profile du 2 au 4 octobre 2020 :
** http://www.fig.saint-die-des-vosges.fr



Géoséminaire 2019 - 15 mars 2019

GEOSEMINAIRE 2019Les auditeurs du Mastère Spécialisé ®SILAT – Systèmes d’Informations Localisés pour L’Aménagement des Territoires – ont organisé leur 12e Géoséminaire le 15 mars 2019, à Montpellier (salle Jacques 1er d'Aragon). Au coeur des échanges, l'ouverture de nouvelles opportunités socio-économiques pour les territoires grâce au développement de géoservices...


Parmi les treize orateurs de cette journée, Armelle VERDIER (Docteur en Droit et en Sciences Géomatiques, élève-avocate à l'EFACS [École des Avocats Centre Sud] et stagiaire à l’AFIGEO) est intervenue sur les “Perspectives juridiques des GéoServices : comment le droit oriente le droit des données”.

Au sein de l’espace dédié aux exposants, Pierre BAZILE, Pierre-Yves VION et Azad POLAT étaient quant à eux présents sur le stand de l’AFIGEO pour répondre aux interrogations et échanger sur de nombreux projets avec les participants.

L’occasion également de retrouver d’autres membres (Neogeo, Business Geografic, AgroParisTech) et administrateurs de l’AFIGEO (Guillaume SUEUR et Françoise de BLOMAC) venus participer à la table ronde intitulée « Comment mettre en œuvre les géoservices de demain ? »

Retrouvez les présentations et vidéos du Géoséminaire 2019 sur le site dédié à l’évènement :
https://geoseminaire2019.teledetection.fr

geoseminaire2019 1

geoseminaire2019 2

 


   

Conseil de perfectionnement de l'ENSG - 6 février 2019

logoENSGLieu d'information, d'échange et de décision, le Conseil de perfectionnement de l'ENSG (Ecole Nationale des Sciences Géographiques) s'est réuni le 6 février 2019, en présence de Mathieu BECKER (Isogeo) représentant l'AFIGEO. Evolution de la place de la formation dans la nouvelle organisation de l'IGN, création d'un forum pour encourager la formation à distance, validation du schéma directeur 2019-2023 de l'ENSG... Retour sur les principaux enseignements de cette réunion.

L’évolution de la place de l’ENSG suite à la réorganisation de l’IGN...


Dans le cadre de la réorganisation de l’IGN effective depuis le 1er janvier 2019, l’ENSG est rattachée à la nouvelle direction des sciences et technologie de l’information (DSTI) de l'institut.

L’école est une direction à part entière qui intègre les activités de recherche, fusionne les anciens laboratoires et départements d’enseignement dans les nouveaux “centres de compétences” (géodésie et métrologie dimensionnelle ; information forestière ; instrumentation métrologie innovante ; SIG, cartographie et analyse spatiale ; technologies des systèmes d’information ; télédétection, photogrammétrie et vision par ordinateur).

Dans la nouvelle organisation, la formation continue dédiée aux agents IGN est intégrée à la DRH de l’IGN, tandis que la formation professionnelle est dorénavant pilotée par l’ENSG.

Les principaux défis à relever

Afin de développer son offre de formation, l’ENSG souhaite accroître le nombre de ses étudiants, notamment ceux destinés ensuite à rejoindre l’IGN (10 à 15 % sur les quelques 400 étudiants que compte actuellement l’école), et augmenter son offre de formation à distance.

L’accès des étudiants à l’emploi demeurant également un enjeu prioritaire, l’association des anciens élèves de l’ENSG met en avant la création du Forum Entreprises, constitué de 23 entreprises qui proposent directement des stages aux étudiants…

La validation du schéma directeur 2019-2023

UCIBLE logo 01Le schéma directeur de l’ENSG 2019-2023 est un document d'orientation stratégique qui précise les objectifs et missions de l’école pour 5 ans :
* Consolider la position d’école publique de référence en géomatique adossée à l’IGN
* Faire de l’ENSG une composante de l’Université Gustave Eiffel (UGE qui devrait être créée au 1er janvier 2020) tout en gardant son autonomie
* Améliorer le positionnement de l’ENSG dans le milieu des classements des grandes écoles d’ingénieurs françaises
* Mettre à profit l’expertise détenue au bénéfice des politiques publiques
* Développer des formations pluridisciplinaires utilisant la géomatique pour consolider des pratiques métiers ou  développer de nouveaux usages métiers
* Produire progressivement et systématiquement des “grains pédagogiques” utilisables en enseignement numérique
* Construire une plateforme d’offre de “formation à façon” pour répondre au besoin d’individualisation des parcours de formation s’appuyant sur la plateforme de formation en ligne “Geoligne”
* Co-construire avec l’étudiant son portfolio (dossier présentant les compétences acquises par un étudiant durant son cursus de formation)

Les membres du conseil de perfectionnement ont validé ce schéma à l’unanimité, avec la prise en compte des remarques du corps enseignant.

Reconnaissance, certification et labellisation

Depuis octobre 2018, les activités d’enseignement de l’ENSG sont entrées dans le périmètre de la certification ISO 9001 de l’IGN ; ses activités de recherche ont un objectif d’intégration sous 5 ans.

Depuis 2018, l’école est également adhérente de l’association QuaRES (Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur) qui mobilise, depuis 2015, un large réseau d’experts pour : “ promouvoir le développement et la mise en œuvre de démarches qualité en recherche et enseignement supérieur ; développer les échanges d'expériences, le dialogue et le débat entre les acteurs concernés ; sensibiliser et former les acteurs en recherche et en enseignement supérieur” (source : http://www.quares.fr).

Dernière reconnaissance notoire, l’ENSG est la première école d’ingénieurs en France à recevoir de la Conférence des grandes écoles (CGE) le label 4Digital qui certifie que l’école dispose “d’une stratégie dans le domaine de l’enseignement numérique, d’une expérience significative de formation à distance, d’une pédagogie adaptée et d’une politique d’assurance qualité dans ce domaine” (source : http://www.ensg.eu). Ce label permet à l’ENSG l’accréditation CGE des formations à distance qu’elle opère...

En savoir plus :

http://www.ensg.eu

Conseil EPN de l'ESGT - 8 novembre 2018

cnamesgtLe Conseil Équipe Pédagogique Nationale (EPN) élargi de l'ESGT s'est tenu le 8 novembre 2018. Le CA de l'AFIGEO y avait mandaté Nathalie DEJOUR, en sa qualité de membre du Pôle Formation-Recherche et ex-administratrice de l’association...

Au-delà de son objectif de former des géomètres-experts, l'ESGT se démarque par sa multidisciplinarité (géomatique, sciences de l'ingénieur, foncier, droit) et propose des formations diplômantes de niveau Ingénieur, Master et Licence Professionnelle, avec notamment 3 parcours représentatifs du cycle d’ingénieur : aménagement de la propriété, aménagement du territoire et techniques de la mesure. Précision apportée également par Laurent MOREL, directeur de l’ESGT : les formations intègrent aussi une approche du BIM au travers de la Maquette Numérique.

A l'image de la pluridisciplinarité de l'école, les travaux de recherche du Laboratoire Géomatique et Foncier – dont la direction sera assurée à partir du 1er janvier 2019 par Jérôme VERDUN – portent tant sur les outils techniques que juridiques du géomètre et de l'aménageur.

Le métier de géomètre étant actuellement en tension, les orientations stratégiques de l'ESGT portent sur un renforcement des recrutements sur concours GEIPI Polytech, le développement des relations internationales, ainsi que sur la mise en œuvre d'une stratégie de communication valorisant le métier de géomètre et offrant une meilleure visibilité de l'ESGT, notamment en direction des lycéens, en lien avec l'OGE et Parcours Sup.

Merci à Nathalie DEJOUR pour la participation à cette réunion au titre de l’AFIGEO,
et pour sa contribution à la rédaction de cet article.

En savoir plus :
http://www.esgt.cnam.fr

Réunion du GT Métiers & Compétences / Défense & Sécurité - 12 octobre 2018

GT MC DS 20181012Depuis le mois de mai, sous l’égide de Bernard KIENTZ (retraité d'Airbus, ancien administrateur de l’AFIGEO et membre du pôle Formation-Recherche), une dizaine de membres de l'AFIGEO venus d’horizons divers explorent les besoins en compétences géomatiques dans le domaine de la Défense et de la Sécurité...


Le 12 octobre 2018, la dernière réunion du groupe de travail Métiers & Compétences - Défense & Sécurité a accueilli J.-P. MORISSEAU (GEOINT Crypto & Com) dont le témoignage a porté sur le « Panorama des tendances qui font évoluer les métiers de la géomatique dans le domaine du GEOINT, cas d’usages et évolutions techniques ».

Télécharger la présentation de J.-P. MORISSEAU

Cette présentation, très illustrée de cas d’usages, a suscité de nombreux échanges :
• la nécessité d’associer la géographie humaine (géopolitique des pays, etc.) à l’exploitation de technologies géonumériques... Les formations ne doivent pas être que « géomatique avec une approche essentiellement informatique » mais conserver un volet « analyse géographique » ;
• la nécessité d’une approche partagée de la terminologie (en particulier des concepts « Geospatial », « Geoint » et « référentiels ») ;
• la problématique du « savoir-faire » pour tout ce qui concerne l’utilisation d’imagerie spatiale en cas de gestion d’urgence et de crises majeures : des ressources indispensables mais souvent trop expertes pour un usage opérationnel lors des interventions ;
• la question cruciale de la capitalisation des données-terrain remontées, qui sont bien souvent sous-exploitées dans le domaine des interventions opérationnelles évoluant sur des terrains complexes. Il est nécessaire de réfléchir à un dispositif technologique complet et automatisé permettant une réutilisation adaptative.

La présence du Colonel CHABLE, du ministère des Armées, a permis d’approfondir de façon opérationnelle ces questionnements.

Ces discussions permettront d’orienter les futurs travaux du GT qui vise, pour rappel, à définir un référentiel partagé de compétences qui soit utile à la communauté géomatique du secteur ainsi qu'aux décideurs pour améliorer la montée en compétences des professionnels (de l’expert à l’utilisateur).

Dans cette perspective, les membres de ce groupe de travail souhaitent également :
•        associer de façon plus proche les acteurs de la sécurité civile et de l’urgence humanitaire (avec notamment le réseau des SDIS, les ONG et institutions internationales)
•        bien identifier les offres de formations ou modules existants suivis par les acteurs de la Défense et de la Sécurité, que ce soit en formations initiales ou lors de leur parcours professionnels.

Si vous souhaitez en savoir plus et / ou y participer à ce groupe de travail, contactez-nous.

Retour sur la précédente réunion du GT Métiers & compétences - Défense & Sécurité (25 mai 2018)...

Crédit image : Jean-Philippe MORISSEAU