A la rencontre des ingénieurs géomètres au Cercle Géo (ESGT – Le Mans) : 5 déc. 2014

esgt cercle geoLe Cercle Géo est la journée annuelle organisée par les étudiants ingénieurs de l’ESGT, à laquelle sont invités des étudiants d’autres écoles. Chaque année, l’AFIGEO participe avec l’AFT au salon des exposants.

Cette journée est l’occasion d’échange entre professionnels et étudiants sur les enjeux du métier de géomètres experts, mais aussi sur les sujets d’actualité.

Le 5 décembre 2014, deux thèmes étaient ainsi mis à l'honneur : les drones et la bathymétrie. L'AFIGEO y tenait, naturellement, un stand pour promouvoir le secteur de l'information géographique, ses formations, ses métiers...

En savoir plus :
http://esgt-siti.cnam.fr/

Le Cercle Géo est la journée annuelle organisée par les étudiants ingénieurs de l’ESGT, à laquelle sont invités des étudiants d’autres écoles. Chaque année, l’AFIGEO participe avec l’AFT au salon des exposants.

Cette journée est l’occasion d’échange entre professionnels et étudiants sur les enjeux du métier de géomètres experts, mais aussi sur les sujets d’actualité.

A noter que l’ESGT organise sa journée Portes Ouvertes le samedi 31 janvier 2015

http://esgt-siti.cnam.fr  

Appel à contributions pour le concours de géovisualisation et cartographies dynamiques (26e édition du FIG)

FIG 2015


La 26e édition du Festival International de Géographie (FIG)
de Saint-Dié-des-Vosges aura lieu
du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2015,
sur le thème :
Les territoires de l’imaginaire - Utopie, représentation et prospective

Pays invité : l’Australie


A cette occasion, le salon de la géomatique propose une vitrine sur les méthodes, outils et technologies pour observer, analyser et représenter l'espace et les territoires. Il accueille des exposants (laboratoires, entreprises), propose des démonstrations et des animations à un public spécialisé ou non. Il organise également la 8e édition du concours de géovisualisation et cartographies dynamiques, donnant l'occasion à un large public de découvrir des formes de cartes innovantes, dynamiques et interactives, accessibles aussi bien sur Smartphones que sur tablettes…


8e concours de géovisulaisation et cartographies dynamiques  :
Appel à contributions 2015


Objet du concours :


Le concours porte sur des travaux de visualisation dynamique/interactive de l'information géographique pouvant aborder toutes thématiques, mobiliser tous types de méthodes et de technologies novatrices dans le champ des nouvelles représentations en termes de géovisualisation ou cartographies dynamiques (animation, interactivité, multimédia, web…).


A titre d'exemple, ces travaux pourront se situer sur le terrain des atlas interactifs, de la cartographie sonore, du webmapping, des SIG participatifs, de la modélisation dynamique, de modules didactiques autour de l’information spatiale, des outils de suivi de flotte de véhicules…(voir les éditions précédentes sur http://concours-geovisualisation.imag.fr/)

Le thème de l'édition 2015 du festival ("Les territoires de l'imaginaire - Utopie, représentation et prospective") et son ouverture au monde de l’art, donneront l’occasion de valoriser les pratiques artistiques qui mobilisent les nouvelles technologies autour des données localisées et de leur visualisation. Ainsi, le concours appelle aussi les artistes et artisans qui développent des applications en lien avec l’information géographique à participer.


Conditions de participation :

La participation, ouverte à tous, est gratuite. Une présentation publique pédagogique des travaux sera programmée dans le cadre des « mini-conf' » du salon de la géomatique, en présence du jury. Les applications sont présentées au public sur un stand dédié au concours par leurs auteurs ou leurs représentants durant les trois jours du festival.


Jury :

Le jury, composé de spécialistes de différents domaines (cartographie, informatique, géographie, traitement de l'information spatiale) récompense les travaux par de nombreux lots offerts par nos soutiens (Association pour le Développement du FIG, Esri France, DécryptaGéo, MAIF). Les critères d’évaluation prennent en compte l'intérêt du sujet, le contexte, les méthodes et techniques mises en œuvre, la qualité visuelle et graphique, l'innovation, la pédagogie du travail réalisé. Les travaux lauréats sont publiés dans la revue électronique M@ppemonde.


Modalités de soumission des travaux  :


- avant le 12 juin  2015 - Un dossier de présentation de la contribution de maximum 2 pages avec des illustrations (maximum 5000 caractères), décrivant l'objectif de l'application, la thématique, la technologie mobilisée, le contexte du développement, le cas échéant, le lien vers l'application. Préciser également : le titre de la proposition, les auteurs et organismes d’appartenance, les contraintes matérielles et logicielles pour la présentation de l’application dans le cadre du salon de la géomatique. L'acceptation de la candidature est confirmée par un courrier électronique.

- du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2015 - Présentation des applications par les auteurs ou leurs représentants au salon de la géomatique sur le stand du concours. Participation au cycle de mini-conférences du salon de la géomatique mis en place par l'AFIGEO : présentation pédagogique de l'application d'une dizaine de minutes et discussion avec le public, en présence des membres du jury.


Contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Soutiens :
Association DFIG, ESRI France, DécryptaGéo, Mémoris, MAIF

Partenaires :

AFIGEO, LIVE, Mappemonde,  Région Alsace 

En savoir plus :
http://concours-geovisualisation.imag.fr/


Nouvelle publication : "Pépinière d'Arpenteurs, l'Ecole supérieure des géomètres et topographes"

PepiniereDArpenteursCréée à la fin de la Seconde Guerre mondiale au sein du Conservatoire national des arts et métiers, l’Ecole supérieure des géomètres et topographes accueillait sa première promotion en 1946. Cette école est une véritable pépinière d’arpenteurs. D’après le Petit Larousse, une pépinière c’est, au sens figuré, un lieu, un établissement d’où sortent en grand nombre des personnes destinées à une profession, à une activité. Quel meilleur terme pour désigner cette école implantée successivement à Paris, à Évry et au Mans, d’où sont sortis près de 3000 diplômés qui ont pour la plupart exercé le métier pour lequel ils ont été formés ? Car malgré les turbulences de l’histoire et les spectaculaires transformations de l’aménagement du territoire et des techniques topographiques, cette école est restée fidèle à sa mission fondatrice : offrir une formation polyvalente où le droit côtoie la topographie et préparer le géomètre au rôle central qu’il sera amené à jouer dans l’organisation des territoires. C’est là l’authentique marque de fabrique des diplômés de l’ESGT.

Laurent Polidori
Pépinière d'Arpenteurs, L'Ecole supérieure des géomètres et topographes
Edition Publi-Topex,  2015 ,168 p.
ISBN : 978-2-919530-07-6


Géomatique appliquée au domaine de la santé : recherche et développement

Depuis de nombreuses années, Anne Quesnel – Docteur en Géographie Quantitative, spécialiste en Géomatique & Modélisation en Santé – travaille au sein du Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Lille. En quête d’un poste de maître de conférences ou de chargée de recherche (télécharger son CV), elle a mené de nombreuses recherches en géomatique appliquée au domaine de la santé.

E-geoplateforme innovante en santé du management

Dans ce cadre, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Valenciennes, Anne Quesnel a notamment travaillé sur des outils d’aide à la décision en santé publique, basé sur le concept de « e-géoplateforme » pour un management innovant (exploitation de données médico-économiques sous forme cartographique, suivi épidémiologique, bio-statistique…).


Télécharger :
> la présentation du projet


> l’article intitulé « Outils d’aide à la décision : e-géoplateforme en santé du management innovante »
(erratum : référence [13] : IRBM Journal)

Le poste de « Géomaticien de santé »

Forte de ses expériences, Anne Quesnel a entrepris une démarche de reconnaissance du poste de « géomaticien de santé » au sein de la fonction publique hospitalière. Les géomaticiens intéressés par cette démarche sont invités à s’y associer.

Pour mémoire, l’enquête métier menée en 2013 par l’AFIGEO- GeoRezo-GDR Magis, avait montré que sur 1 820 personnes enquêtées :
-          2 déclaraient faire un stage dans le domaine de la santé ;
-          14 déclaraient rechercher un emploi dans ce domaine ;
-          15 travaillaient dans ce domaine (5 dans des organismes de recherche, 10 autres majoritairement dans la fonction publique)

Télécharger la fiche de poste associée : Géographie et Géomatique de santé

D’autres projets géomatiques appliqués au domaine de la santé

Le 8 avril 2015, à son siège parisien, le CNES, en coopération avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile de France et le Pôle de compétitivité MEDICEN Paris Région, a organisé un petit déjeuner destiné à présenter aux industriels les nombreux apports du spatial dans l’essor et le déploiement de la télésanté...

Lors des 8èmes Rencontres des dynamiques régionales en information géographiques (AFIGEO / Collectivité Territoriale de Corse, Ajaccio, les 5 et 6 juin 2014), un atelier dédié au thème « Santé et épidémiologie » avait également permis de valoriser d’autres projets et applications géomatiques en lien avec la santé publique…

Retrouver les présentations de ces initiatives :
> J-Alfonsi-PM-Gibergues-CG2A : Le logiciel Demous du Conseil général de la Corse-du-Sud
> M-Cros-EID : Outil de cartographie du risque entomologique lié au moustique tigre
> D-Heve-ARS : Atlasanté, une IDG au service de la santé
> M-Jardin-ORS : Le Système d'information régional en santé (SIRSé) Corse : une base de données socio-sanitaires au plus près des territoires


Nouvelle édition du guide "La mise en œuvre d'un SIG dans les collectivités territoriales"


Mise en oeuvre SIG CL"Les collectivités territoriales doivent faire face à des problématiques d'aménagement du territoire de plus en plus complexes. Pour y répondre, elles ont besoin d'outils leur permettant de prendre les meilleures décisions. Le système d'information géographique (SIG) favorise un travail en synergie des services et des partenaires de la collectivité, tout en offrant aux élus et aux administrés une représentation cartographique des actions menées sur le territoire."

Préfacé par Jean-Marie Séïté (président de l'AFIGEO), cet ouvrage - co-écrit par Nathalie Dejour, Michel Essevaz-Roulet et Bruno Iratchet - s'adresse à "tout agent territorial souhaitant connaître les tenants et aboutissants de la mise en oeuvre d'un projet de SIG dans sa structure. Il est également utile aux agents géomaticiens confrontés au développement des usages de l'information géographique dans leur organisme, pour une meilleure connaissance du territoire et un meilleur service rendu au citoyen."

"Cette sixième édition présente un plan entièrement remanié afin de tenir compte des nouveaux enjeux auxquels sont confrontées les collectivités territoriales en matière de gestion de l'information géographique : le corps de l'ouvrage, articulé autour des composantes d'un SIG, a vocation à permettre une vue d'ensemble et une appropriation rapide des conditions de la mise en place d'un SIG ; certains sujets concernent également des collectivités qui souhaitent faire évoluer leur SIG : déploiement du géoportail national de l'urbanisme, mise en oeuvre de la RPCU, apports des IDG, BIM et maquette numérique, etc. "

Auteurs : Nathalie Dejour, Michel Essevaz-Roulet et M Bruno Iratchet
Parution : avril / mai 2015
ISBN13 : 978-2-8186-0796-1
ISBN version numérique : 978-2-8186-0797-8

En savoir plus :
http://boutique.lagazette.fr/mise-en-oeuvre-d-un-sig-option.html