Débat autour des premiers résultats de l’enquête métier 2013


L’AFIGEO, GeoRezo et le GDR  MAGIS ont lancé une enquête sur les métiers de la géomatique qui a mobilisé plus de 1 800 participants ! Les premiers résultats ont été présentés à l’occasion des Rencontres SIG La Lettre par les représentants des 3 entités. Sous forme de « débat » : « 2003-2013 : que sont devenus les géomatiques », cette formule visait à recueillir de la part des participants des questionnements, des pistes de croisements complémentaires à effectuer sur ces résultats très riches.

Parmi les thèmes d’intérêt est venue très vite la question de l’accès au concours d’ingénieur territorial, et l’adaptation des profils issus de Licences professionnelles en géomatique.

 La forte participation à cette enquête et au débat montre tout l’intérêt de poursuivre ces démarches de reconnaissance des métiers. C’est ainsi, que le débat s’est clôturé sur les axes de travail :

  • Poursuivre le traitement de ces résultats, et recueillir des propositions de croisements via la  création d’un blog / forum collaboratif,
  • Valoriser ces résultats à travers des sessions dédiées (Salon Géomatique au FIG de Saint Dié...), l’actualisation du poster sur les métiers, les démarches de reconnaissance des métiers auprès d’organismes médiateurs de l’emploi…
  • Exploitation des résultats pour enrichir le « Guide du recrutement : Un géomaticien pour quoi faire ? » à destination des employeurs, des candidats et des formateurs.

L’ensemble de ces axes viendront nourrir le colloque le 14 novembre 2013 au CNAM:  « métiers et compétences en géomatique : des formations aux emplois quelles avancées concrètes depuis 10 ans, quelles perspectives » .

Consulter le support de présentation des premiers résultats – juin 2013.www.rencontres-sig-la-lettre.fr/wp-content/uploads/2013/06/R2013-geomaticiens-Isenmann.pdf 

Conseil d’orientation de l’ESGT le 15 mai

L’AFIGEO, représentée par Nathalie Dejour, en sa qualité d’administratrice du Pôle Formation-Recherche, a participé au conseil d’orientation de l’ESGT le 15 mai 2013 au Mans.

Les échanges ont notamment porté sur les modalités de recrutement des élèves (classe préparatoire intégrée envisagée), l’évolution du contenu des programmes (compte tenu de la fin de la convention avec l’IGN - 1ère année commune avec l’ENSG), ainsi que la diversification de l’offre de formation initiale (cycle ingénieur géomètre-topographe, licence pro, licence e2i, Master Foncier, Master Géomatique et doctorat) et continue (DPLG), et son adéquation au contexte socio-économique actuel.

Par ailleurs, l’ESGT s’inscrit dans la réflexion prospective menée par le CNAM pour mesurer les grandes tendances porteuses de développement et identifier les métiers et les compétences pour lesquels des besoins en formation peuvent émerger à échéance 2020. A noter également, pour ce qui est de la recherche, la structuration d’une équipe Foncier qui viendra compléter l’équipe de recherche en géomatique déjà en place pour des travaux transdisciplinaires, et une plus grande ouverture à l’international.

Plus d'infos: http://esgt-siti.cnam.fr