Comité de pilotage GEOSUD - 17 janvier 2018

logo geosudLe 15e Comité de pilotage de l'EQUIPEX GEOSUD s’est réuni le 17 janvier 2018 à Montpellier. Deux points figuraient à l’ordre du jour :
- l’état d’avancement des réalisations du consortium ;
- la pérennisation de l'EQUIPEX (DINAMIS, Theia, IR Système Terre)

La couverture nationale 2017 a été réalisée (SPOT 6-7 en 1,5 m de résolution). Elle est accessible à la fois sur le portail GEOSUD (images brutes et ortho) et sur le serveur IGN (mosaïque 8 bits). Le dispositif technique et les équipes de la Maison de la Télédétection, de l’IGN et du CNES avec Airbus DS sont désormais bien rôdés avec des améliorations chaque année, comme par exemple, en 2017, la mise à disposition au fil de l’eau et non plus en fin d’année sur le portail GEOSUD des images ortho-rectifiées unitaires de la couverture nationale (flux WM[T]S, WFS et CSW).

Les statistiques de téléchargement des images de l’archive GEOSUD montrent une forte réutilisation des images des anciens millésimes pour du suivi d’évolutions. Elles montrent aussi la diversité des profils des utilisateurs (services de l’État, collectivités, chercheurs…), ce qui confirme la pertinence du principe de licence « tout acteur public » testé puis mis en place dès le début du projet.

Le développement des services en ligne de traitement des images (IDS V2), réalisé par trois prestataires dans le cadre d’un marché public, est en voie d’achèvement. La livraison finale est prévue pour février 2018. Les tests, la montée en charge et l’ouverture croissante aux utilisateurs se feront progressivement en 2018.

Les actions menées en matière de conception de supports pédagogiques et de modules de formation (initiation, applications thématiques), initialement pour des formations en présentiel, ont évolué vers la production de modules à distance en accès libre, ou dans des modalités hybrides. Les formations financées par l’EQUIPEX sont maintenant achevées mais elles ont permis d’enclencher de nouvelles actions comme le montage d’un module doctoral « suivi de la végétation » avec Montpellier SupAgro, ainsi que des formations radar et drones.

La pérennisation de GEOSUD au-delà de la fin 2019 se déclinera dans deux directions : d’une part, le dispositif DINAMIS (Dispositif Institutionnel National pour l’Approvisionnement Mutualisé en Imagerie Spatiale) pour l’accès aux images, et, d’autre part, le pôle Theia pour les produits et services qualifiés à valeur ajoutée. A suivre donc…

Article rédigé par Pierre-Yves VION – AgroParisTech / AFIGEO

En savoir plus :
http://ids.equipex-geosud.fr