En 2016, l'AFIGEO bénéficie d'un appui du CEREMA
pour faire évoluer le catalogue des IDG en un véritable
observatoire numérique des plateformes d’animation territoriale
autour de l'information géographique.
..



Télécharger la version 2014 du Catalogue des IDG :


Pour toute demande d'intégration ou de mise à jour d'une fiche,
merci de contacter l'AFIGEO.

 

 

Catalogue des infrastructures de données géographiques - Version 2014

Catalogue IDG 2014 pdg
A l'occasion des 8èmes Rencontres des dynamiques régionales en information géographique,
le Catalogue des IDG (infrastructures de données géographiques) françaises a été mis à jour.


Découvrez 5 nouvelles plate-formes d'animation territoriale : Atlasanté (national), Sigogne (Franche-Comté), Geo.ValdeMarne (Val-de-Marne), SIG e-Aveyron (Aveyron) et TIGEO² (Tarn)



Télécharger la version 2014 du Catalogue des IDG :



Catalogue des infrastructures de données géographiques - Version 2013

 

Catalogue IDG 2013 PDG

 

Le Catalogue des infrastructures
de données géographiques 2013

est disponible en libre accès.

Télécharger le catalogue complet
Mise à jour : septembre 2013

Télécharger la plaquette de présentation du catalogue 2013

 


L’expression « infrastructures de données géographiques » (IDG) pose, avant tout, des problèmes sémantiques : certains parlent de « spatial », d’autres de « géographie » ; certains d’ « infrastructure », d’autres de « superstructure ». L’essentiel reste d’adapter l’expression au contexte : le terme « IDG » est une expression « généraliste, forte, technocrate » ; les « plateformes de mutualisation » sont « moins hermétiques auprès du grand public et des décideurs ».

Les IDG se développent d’autant plus aujourd’hui que la Directive INSPIRE fait « en sorte que ceux qui ont besoin d'information géographique pour l'exercice de leur responsabilité ne soient pas freinés par des contraintes techniques, financières, juridiques et scientifiques ».

Il ne faut pas pour autant oublier que les premières IDG existaient bien avant, avec le Rapport Chorley en Grande-Bretagne (1987), la création du CNIG, le Plan Géomatique québécois… Avec la Directive, les IDG « explosent dans toutes les directions : infranationales comme thématiques ». Elles ne sont plus tournées vers la technique mais vers les utilisateurs, vers les services. Reste encore à poursuivre la sensibilisation des élus – par des exemples concrets – et à fédérer les acteurs de l’information géographique autour des démarches locales (ex. : Géo-Centre), nationales (ex. : Géoportail) et européennes (ex. : INSPIRE Geoportal, eSDI Net +…)

Un premier inventaire des IDG en France a été réalisé dans le cadre du programme eSDI Net + en 2010...

Retrouvez les précédents catalogues / observatoire des IDG :